Idées tourisme

Charente Maritime en camping : La mer, les balades, les pierres… l’histoire

Le port de La Rochelle
Le port de La Rochelle

De belles plages de sable fin baignées par l’Atlantique sur près de 500 km, une multitude de trésors architecturaux témoins d’un passé riche et d’incessants rappels d’une histoire souvent tumultueuse, voilà ce qui vous attend si vous choisissez de venir passer quelques vacances en camping en Charente Maritime.

 

Au moment où vous préparerez vos vacances en Charente Maritime, il est évident que la mer et les plages figureront très largement ainsi que plus de 300 campings répertoriés. Vous avez de la chance vous ne devriez pas être déçus tant l’offre dans ce domaine est riche. Vous serez gâtés avec notamment la Tremblade et ses 25 km de plages classées Pavillon Bleu ou Châtelaillon-Plage avec ses 3 km de sable blanc, sans oublier ce qui vous attend sur les Iles de Ré, d’Oléron ou d’Aix.

Il est possible que vous préfériez la balade et dans ce cas aussi, la Charente Maritime ne sera pas forcément le plus mauvais des choix. Quelques chiffres en témoignent : 5300 km d’itinéraires et de circuits pédestre (sentiers balisés, Chemin de Saint-Jacques, etc), 4200 km de pistes cyclables (notamment la Vélodyssée) ainsi que de circuits VTT et VTC. Même les cavaliers trouveront leur bonheur avec 1000 km de sentiers de randonnée équestre.

A la Tremblade, rien ne vous empêche après quelques heures à la plage de partir à pied ou à vélo le long du chenal de la grève pour découvrir au gré de vos pérégrinations, les cabanes à huitres et pourquoi-pas… vous arrêter pour discuter avec l’ostréiculteur et déguster sur le pouce quelques-uns de ces estimables coquillages.

Fort Boyard
Fort Boyard© Photo OC

Comme un livre d’histoire

De la préhistoire jusqu’à aujourd’hui, quelles que soient les périodes, l’histoire a fait de la Charente Maritime un véritable livre d’histoire souvent lié à l’art militaire. De Saint Cézaire à Fort Boyard en passant par Rochefort ou les Tours de la Rochelle, sans oublier quelques belles constructions Renaissances, les exemples sont nombreux.

La Corderie Royale de Rochefort
La Corderie Royale de Rochefort© OC

A Rochefort, ne faites pas l’économie d’une visite à la Corderie Royale. Si vous remontez un peu plus dans le passé, faite étape à la Rochelle pour découvrir ce port que Richelieu a fait assiéger au 17e siècle parce qu’il craignait que cette ville huguenote ne devienne une place forte à partir de laquelle, les protestants, aidés par l’Angleterre, pourraient partir à la conquête du royaume. Les remparts de Saint Martin de Ré, réalisés par Vauban et inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco, datent sensiblement de la même époque. Dernier exemple, le célébrissime Fort Boyard dont Napoléon III souhaitait qu’il soit une prison, qu’il n’a jamais été, et qui ne fut sauvé de la démolition que par une émission de télévision. Il n’est pas accessible, pour le moment au public. En revanche, on peut en approcher durant des sorties en mer organisées au départ de Fouras ou de La Rochelle.

Du rêve et la fête

Il est possible que les vieilles pierres vous laissent… de marbre. Dans ces conditions, offrez-vous du rêve à haute dose en passant à l’Aquarium de la Rochelle. A proximité du Vieux Port, il fait partie des plus grands aquariums privés européens. Sur une surface de 8 445 m2, il expose plus de 12 000 animaux de 600 espèces différentes qui se répartissent dans les 3 millions de litres d'eau de mer des aquariums. Chaque année, il accueille plus de 800 000 visiteurs, ce qui en fait le plus grand et le plus visité des aquariums de France. Comme il vous faudra bien une journée pour en faire le tour, faites la pause de midi dans le restaurant panoramique du musée… abordable et de qualité. Les amoureux des animaux pourront aussi passer une journée entière au Zoo de la Palmyre pour découvrir ses 1600 pensionnaires répartis en 110 espèces.

Aquarium de la Rochelle
Aquarium de la Rochelle© OC

Mais venir en vacances en Charente Maritime, c’est aussi s’offrir la possibilité de faire la fête. En effet, pour les amateurs, de nombreux festivals jalonnent les quatre coins du département pour vous faire vibrer au son de la musique. Tous les genres sont conviés : musique francophone au Francofolies de La Rochelle, musique classique au Festival de Saintes, etc.

Une terre de gastronomie

Enrichir sa culture, c’est une chose. Profiter des nourritures terrestres, c’est bien aussi. De ce point de vue, le département est riche. Au premier rang des mets proposés, il y a bien évidemment l’huitre et plus particulièrement l’huitre Marennes-Oléron qui est la seule en France à posséder le label Rouge.

La seule huître française à posséder le Label rouge
La seule huître française à posséder le Label rouge

Mais ce n’est pas tout. En effet la gastronomie charentaise offre ses inépuisables richesses et fait appel à toutes les saveurs. Pour mijoter un plat à base de poissons fait de tout ce qui frétille dans l’estuaire, lamproies, aloses, bars, maigres… et anguilles venues des marais voisins finiront cuisinés avec délicatesse et passion par les restaurateurs du cru.

Le pineau et le cognac, avec modération bien sûr, font également parties de la richesse de cette région. En bref nombreux sont les produits que l’on ne retrouve généralement que dans cette partie de la France : divers légumes et fruits frais comme le melon, diverses variétés de fromage de chèvre, etc.

Bronzer, se balader, s’instruire, se mettre à table, tel est le programme de vos prochaines vacances. Ne cherchez plus, c’est ici et pas ailleurs…

Voir tous mes campings consultés