Au moment de la réservation

Accueil des handicapés en camping : venez et profitez !

En camping, valides et handicapés se rencontrent et vivent ensembles
En camping, valides et handicapés se rencontrent et vivent ensembles

 

Pour se mettre en conformité avec la loi, les campings ont fait de très gros efforts et ont consenti des investissements considérables pour accueillir des clients handicapés et ce, quel que soit leur handicap : moteur, mental, visuel ou auditif.

 

La loi d’accessibilité du 11 janvier 2005 prévoyait que le 1er janvier 2015, tous les établissements recevant du public devaient être accessibles aux personnes handicapées. Elle était d’autant plus difficile à appliquer aux campings que les domaines d’application étaient multiples, circulation, accueil, réception aménagée, hébergements, accès aux installations, etc. Pour autant, les professionnels ont fait de très gros efforts pour répondre aux nouvelles normes et dans les campings, ça ne s’est pas uniquement traduit par la réalisation de quelques rampes.

Des hébergements spécialement conçus

 

Un mobile-home avec une rampe d'accès
Un mobile-home avec une rampe d'accès© Photo OC -

La plupart de établissements proposent un ou plusieurs hébergements adaptés. Il s’agit le plus souvent de mobile-homes mais ces dernières années, les constructeurs ont élargi leur offre avec des chalets et même pour certain des tentes spécialement conçues. Quel que soit l’hébergement choisi, les règles sont quasiment les mêmes : zones de circulation optimisées pour le passage des fauteuils roulants, blocs cuisines abaissés et adaptés, meubles hauts… plus bas, salle d’eau avec douche à l’italienne et barre de transfert autour des WC, lit plus bas, etc. Par ailleurs, les constructeurs ont fait de très gros efforts pour que les « hébergements PMR » ne ressemblent plus… à des chambres d’hôpital.

Il existe même des tentes lodges PMR
Il existe même des tentes lodges PMR© Photo Samibois -

Des Loisirs accessibles

Les dispositifs de mise à l'eau sont souvent utilisés pour la piscine et pour les spas de l'espace bien être.
Les dispositifs de mise à l'eau sont souvent utilisés pour la piscine et pour les spas de l'espace bien être.© Photo OC -

La loi d’accessibilité concerne aussi tout ce qui touche de près ou de loin aux loisirs dans le camping. Cela se traduit par exemple, pour la piscine, par un pédiluve plus large et en pente douce, par l’installation de portique de mise à l’eau, etc. Dans les espaces bien être, s’il n’existe pas de « Spas PMR » des adaptations ont pu être réalisées comme des équipements encastrés dans le sol ou l’utilisation des mêmes dispositifs de transfert que la piscine. Pour le sauna ou le hammam, on peut installer des rampes d’accès et proposer des fauteuils adaptés aux milieux chauds et humides.

Par ailleurs, les constructeurs d’aires de jeux proposent désormais des gammes complètes de structures adaptées. Pour les aires de fitness extérieures, la tendance actuelle réside dans le panachage des ateliers afin d’en faire encore un peu plus des lieux de rencontre. Certaines marques ont conçu des structures sur lesquelles vous pouvez monter un appareil valide et un appareil PMR.

Tout faire pour faciliter la vie des handicapés

Des chariots spéciaux roulent sur le sable et facilitent la mise à l'eau
Des chariots spéciaux roulent sur le sable et facilitent la mise à l'eau© Photo OC -

Après les hébergements, les équipements, l’accueil des personnes handicapées passe aussi par des services et des prestations mis à la disposition des clients par le camping. Citons par exemple des chariots avec des pneus spéciaux qui permettent de rouler sur le sable d’une plage et de faciliter la mise à l’eau. Pour des clients aveugles, certains campings (exemple Cala Gogo) ont prévu des livrets d’accueil sous forme de lecteur MP3 qu’ils mettent à disposition lors de l’arrivée. Dans le même esprits, d’autres établissements ont prévu des « cheminements en relief » qui permettent de se repérer sur le camping et qui sont différents selon qu’ils conduisent à l’espace aquatique, à la réception, au restaurant, etc.

Labels

Avant même de réserver, le meilleur moyen de vérifier que le camping où vous envisagez de passer vos vacances est en pointe pour l’accueil des handicapés. Vérifiez s’il possède le label « Tourisme et Handicap ». Il se caractérise par un panneau bleu installé le plus souvent à l’entrée d’un camping, renseigne les personnes handicapées de façon claire sur l’accessibilité de l’établissement en fonction du handicap .

Il est d’autant plus fiable et digne de confiance qu’il n’est pas simple à obtenir, les critères d’attribution étant assez sévères. Sur le panneaux, vous découvrirez d’un coup d’œil si le camping est labellisé pour 1, 2, 3 ou 4 handicaps (auditif, mental, moteur, visuel).

 

Voir tous mes campings consultés