Les visites à ne pas manquer

Châteaux Cathares : plus près des étoiles

La vérité historique eut-elle à en souffrir, ces forteresses dont on a souvent écrit qu’elles étaient accrochées aux nuages, restent les symboles d'un des épisodes les plus sanglants de l’Histoire de France. 

Les châteaux du Pays Cathares sont situés principalement dans l’Aude et en Ariège. Une procédure est en cours et aboutira peut-être, pour les inscrire au Patrimoine mondial de l’Unesco. Une petite dizaine de campings  peuvent vous permettre d’organiser un circuit durant vos vacances pour visiter les châteaux plus spectaculaires. Sachez que pour certains d’entre eux… ça se mérite. En voici une petite sélection, nos coups de cœur assurément. Chacun d’entre eux mérite à lui seul le détour.

Montségur : la vedette

Par sa position à 1200 m d’altitude, son état de conservation et des légendes qui y sont rattachées, c’est certainement un des plus connus. Il se murmure, par exemple, qu’il a abrité le trésor des Cathares où que le Saint Graal y fut caché, voire y serait encore. Une marche d’une petite demi-heure le long d’un petit sentier permet d’accéder à l’intérieur de l’édifice. Montségur est un des rares « châteaux cathares » qui soit situé en Ariège. Une poignée de guides organisent des visites. Sauf si vous êtes incollables sur le sujet, choisissez un d’entre eux. Il vous racontera la grande mais aussi… la petite histoire de Montségur.

Peyrepertuse : le vaisseau de pierre

Au même titre que Quéribus, Peyrepertuse justifie sans aucun doute l’appellation de « Citadelle du vertige ». Perché à 800 m d’altitude au sommet d’une falaise de plus de 40 m de haut, il domine les vignobles de la région (vins de Corbière) et le village de Duilhac. On y accède par une route qui s’arrête au pied de la falaise. Ensuite, un petit chemin permet de faire le tour du château et d’y accéder par l’entrée principale. La montée est déconseillée par temps d’orage pour protéger les visiteurs de la foudre et des risques de glissades. Visiter Peyrepertuse… ça se mérite !

Puilaurens : accroché aux nuages

Il est certainement un des plus spectaculaires. Il est en effet perché au sommet d’un piton rocheux à plus de 700 m d’altitude. Outre sa situation, Puilaurens se distingue par un état de conservation remarquable. La visite du château commence par celle d’un sentier botanique qui serpente jusqu’au pied de la forteresse et qui présente la flore de la région.

Queribus : la « Citadelle du vertige »

Pour son état de conservation, pour sa situation, pour son histoire (c’est le dernier bastion cathare à être tombé), s’il n’y a qu’un château cathare que vous devez visiter, c’est assurément celui de Quéribus. Perché sur son piton rocheux comme un nid d’aigle, il semble veiller sur le massif des Corbière et la plaine du Roussillon comme accroché aux nuages. Du haut de ses 728 mètres, la terrasse du donjon offre un panorama inoubliable qui s'étend de la mer, aux Corbières, jusqu'aux Pyrénées.

 

Lastours : quatre pour le prix d’un

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’en choisissant de visiter le château de Lastours, vous en aurez pour votre argent. En effet, à 15 minutes de Carcassonne, dominant la Montagne Noire, ce n’est pas un mais quatre châteaux qui vous attendent. Ces quatre citadelles qui constituaient jadis un même ensemble, domine le village de Lastours dont les maisons s’étalent sur les collines. Vous pourrez même visiter, au pied des quatre châteaux, les ruines du village médiéval de Cabaret qui font l’objet de fouilles archéologique depuis 1987.

Voir tous mes campings consultés