Port de Saint-Nazaire 

Le site portuaire de Saint-Nazaire abrite deux perles : le paquebot Escal'Atlantique et le sous-marin Espadon. Escal'Atlantique vous emmène dans le monde des croisières et des paquebots transatlantiques du siècle dernier. Dans des paquebots grandeur nature, on peut vivre quelques heures comme un passager à part entière. 3500 m2 à arpenter pour choisir sa cabine, se balader sur le pont et dans les salons, boire un verre au bar et visiter l'impressionnante salle des machines… Et pour un voyage au long cours dans les îles, ne manquez pas l'animation « Escal'Atlantique fait son tour du monde ». Affiches, objets, maquettes et musiques recréent les ambiances luxueuses de paquebots mythiques comme le France ou le Normandie, qui furent construits à Saint-Nazaire.

25 ans de missions, 650 000 kilomètres parcourus... Le sous-marin Espadon est le seul sous-marin à flot qui soit ouvert au public en France. C'est également le premier à avoir plongé sous la banquise. A son bord, vous découvrirez le mode de vie qu'un tel espace implique, et le scénario de son expédition au Pôle Nord, en 1964. Commentaires, témoignages et bruitages de torpille nous plonge en totale immersion.

Escal'Atlantique : Horaires : juillet-août : 7j/7, de 10h à 19h, hiver : 14h-18h. Le reste de l'année : 7j/7, 10h-12h30 et 14h-18h. Tarifs : adultes : 12€, tarif réduit : 8€

L'Espadon : horaires : fermeture annuelle en janvier. Le reste de l'année, ouvert 7j/7 10h-12h, 14h-18h

Tarifs : 6,90€/5,40€ (4-12ans) ou 8€/6€ (4-12ans) selon la saison

publié le : 28/01/2016

A lire aussi

24/04/2017
Le Lubéron ne se résume pas à l’image qu’on en a souvent donnée ces dernières années, à savoir une destination pour « Bobos parisiens en mal de villégiature… bio ». Le Lubéron c’est d’abord une région d’une richesse infinie qu’elle soit naturelle, architecturale, ou historique sans oublier un terroir à même de vous réserver quelques surprises.
21/04/2017
Si vous avez autour de la cinquantaine, vous avez surement dû rêver devant les images en noir et blanc du film d’Albert Lamorisse « Crin blanc ». Des images de vastes étendues couvertes de flamands roses au moment où les premières lueurs du jour envahissent la Camargue, vous ont peut-être donné des envies d’ailleurs. Pourquoi ne pas faire de ce rêve une réalité en venant passer vos vacances en Camargue. Suivez le guide