Parc animalier de Clères 

Le parc zoologique de Clères est entièrement consacré à la protection des oiseaux et des mammifères rares ou en voie de disparition.

Le parc de soixante-dix hectares s'étend sur le domaine d'un château de style renaissance et d'un manoir. De nombreuses espèces habituellement absentes des zoos européens peuvent être observées : 1 300 oiseaux de deux cents espèces différentes s'ébattent en semi-liberté dans d'immenses volières de 3 800 m², et cent-vingt mammifères menacés d'extinction dans leurs pays d'origine sont regroupés. La visite, agréable, se fait en compagnie de paons blancs et de grues. Insolite ! On y découvre également un magnifique parc botanique aux essences rares. Une visite très complète donc, ici au parc zoologique de Clères, entre animaux, jardins à l'anglaise, et somptueuses bâtisses du XIIe siècle.

Pour vous aider à organiser votre visite, nous avons sélectionné pour vous quelques campings autour du parc, pour les découvrir, cliquez ici.

Ouvert du 11 mars au 5 novembre.

Horaires : d'avril à octobre : 10 h à 19 h.

               Septembre : 10 h à 18 h 30.

               Novembre : 13 h 30 à 17 h 30.

               Mars à octobre : 10 h à 12 h et de 13 h 30 à 18 h 30.

Dernière entrée une heure avant la fermeture.

Tarifs 2017 : Plein tarif : 8 €, tarif réduit : 6 € (- de 16 ans, étudiants, PMR, + de 65 ans), Pass Famille : (2 adultes + 2 enfants) : 30 €. Gratuit pour les - de 3 ans.

Coordonnées :

32, avenue du Parc des Cleres

76690 CLERES

Tél. 02 35 33 23 08

parcdescleres@seinemaritime.fr

 

 

 

 

 

 

 

publié le : 6/06/2017

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?