Palais Bénédictine de Fécamp 

A la fin du XIXe siècle, le palais Bénédictine a été construit pour Alexandre Legrand, riche négociant en spiritueux, inventeur de la liqueur Bénédictine et grand amateur d'art.

Situé à Fécamp en Normandie et dans le département de Seine Maritime, le palais fut constuit entre 1882 et 1888, mais détruit par un incendie dès 1892, il fut entierement reconstruit dans sa forme actuelle qui allie l'art et l'industrie, la tradition et l'innovation. Entre style gothique, art nouveau et néo-renaissance, l'intérieur plonge le visiteur dans un décor très travaillé : boiseries, charpentes sculptées et mobilier luxueux… Le palais abrite également une distillerie ouverte au public, où l'on produit la fameuse liqueur, et un musée retraçant l'histoire des lieux et une galerie d'arts. Vous y découvrirez ensuite une galerie d'art contemporain créée depuis une vingtaine d'année. Au rez-de-chaussée enfin, on trouve un bar ou l'on peut gouter aux produits ainsi qu'une boutique pour les acheter.

Afin d'organiser au mieux votre visite du palais Bénédictine de Fécamp ainsi que votre séjour en Seine-Maritime, nous avons sélectionné pour vous quelques campings autour du site. Cliquez ici pour les découvrir.

 

Tarifs 2017 : ​Adulte : 12 €, enfants de 12 à 18 ans : 7 €, gratuit pour les - de 12 ans. €

Fermeture annuelle du 08/01 au 15/02. Fermé les 01/01, 01/05 et 25/12

Coordonnées :

110 Rue Alexandre le Grand

76400 Fécamp

Tél. 02 35 10 26 10

 

 

publié le : 10/08/2017

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?