Marais Poitevin : lâchez prise !

Photos OC

Au sud de la Vendée, à cheval sur trois départements, un ilot de calme vous attend, le Marais Poitevin. Profitez de vos vacances pour partir à la découverte de ce coin de paradis avec, pour seul bruit, celui de l’eau qui glisse le long de la coque ou pour seul spectacle, celui de pierres millénaires et chargées d’histoire.

C’est le moment de décider de votre prochain lieu de vacances, vous avez quelques jours devant vous et vous avez besoin de remettre tous les compteurs à zéro. En clair, vous n’avez besoin que d’une chose, du calme. La solution est peut-être de mettre le cap à l’ouest vers le Sud-Vendée pour un séjour dans le Marais Poitevin. Vous serez loin de la folie de la côte et vous pourrez choisir parmi une vingtaine de campings . La plupart sont de petits établissements dont le maitre mot est le calme et dont certains ont même inscrit à leur programme d’animations, la découverte de ce fabuleux milieu.  

Un cadre naturel exceptionnel… en grande partie artificiel

Le Marais Poitevin s’étend sur plus de 110 000 hectares. Il est en grande partie artificiel et est le résultat d’un travail qui remonte au Moyen Age. Il se décompose en trois zones. La zone littorale, le marais desséché et le marais mouillé connu sous le nom de la « Venise Verte ». C’est cette dernière qui nous intéresse. Pour découvrir ce milieu très particulier, sillonné de canaux, vous pouvez louer une barque (une plate), vous munir d’un plan et partir « nez au vent ». L’autre solution, que nous vous conseillons, c’est de vous rendre à un des embarcadères qui jalonnent le marais (Damvix, Maillezais, Velluire, Saint-Sigismond, le Mazeau, Coulon, Maillé, etc.). Vous pourrez, tout seul ou à plusieurs, partir pour une ou deux heures de bonheur total et en prendre plein les yeux. A la barre de la barque, des bateliers qui connaissent parfaitement le Marais. Beaucoup sont, de surcroit, de fabuleux conteurs. Tout en vous emmenant au rythme de l’eau, ils vous raconteront l’Histoire mais aussi et surtout… les histoires du Marais.

L’eau et la nature se marient avec le ciel

Quelle que soit la solution choisie, la magie opèrera quand vous aurez embarqué. Une fois que vous vous serez un peu éloignés de l’embarcadère, vous aurez la sensation que quelqu’un aura… mis le monde extérieur sur « Off ». Imaginez une heure passée au frais, une heure durant laquelle vous aurez parfois du mal à faire la différence entre l’eau et ce qui pousse au-dessus, une heure ponctuée de rencontres avec les habitants du marais, hérons et autres ragondins. Parfois au sortir d’un virage vous passerez sous des ruines magnifiques comme celles de l’Abbaye de Maillezais. Avec un peu de chance, votre guide vous racontera Rabelais, vous parlera des moines bâtisseurs, des chouans. Quand vous reposerez le pied sur la berge, vous vous sentirez totalement remis à neuf.

Le marais comme point de départ

Mais la magie du Marais Poitevin, elle est aussi dans la richesse de son environnement. Vos vacances dans la région peuvent aussi être l’occasion de partir à la découverte d’un fabuleux patrimoine naturel bien sûr mais aussi culturel, historique ou architectural, sachant que ces deux se mêlent souvent. La liste ressemble parfois à un inventaire à la Prévert. Allez vous balader en Forêt de Mervent et profitez-en pour visiter la cité médiévale de Vouvant qui, au fil des ans est devenue un village d’artistes et plus précisément de peintres. Amateurs de vieilles pierres, prenez une demi-journée pour aller visiter l’abbaye Royale de Nieul sur l’Autise tout seul ou avec un guide. Une fois descendus de la barque, allez passer quelques heures dans les ruines de l’abbaye de Maillezais que vous aurez découverte « d’en bas » durant votre balade sur l’eau. Arrêtez-vous pour un gouter ou une assiette de cuisses de grenouilles ou des anguilles à Coulon, considérée comme la capitale de la Venise verte.

En conclusion, passer des vacances dans le Marais Poitevin, c’est l’assurance de débrancher complètement. C’est aussi, le temps d’une ou de plusieurs promenades en barques, l’occasion de se mettre « sur off » … de laisser le temps au temps.

publié le : 12/04/2017

A lire aussi

22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?
8/06/2017
Que vous décidiez de parcourir cet itinéraire dans son intégralité ou d’en faire quelques étapes en fonction des vacances que vous aurez prévues, la Loire à Vélo est une destination de vacances qui connait de plus en plus de succès. Mettez vos pinces à vélo… et suivez le guide.