Histoire de broderie…

Longue de soixante-dix mètres, la Tapisserie de Bayeux est une broderie du XIe siècle qui relate les exploits de Guillaume le Conquérant contre son adversaire Harold pendant la guerre de Cent Ans. Plus précisément elle décrit des évenements situés entre 1064 et 1066.

Située à Bayeux dans le Calvados, la tapisserie porte aussi le nom de reine Mathilde. Il semblerait qu'elle fut commandée par Odon de Bayeux, demi frère de Guillaume. Souvent considérée comme une oeuvre de propagande en faveur de Guillaume le Conquérent, elle faillit être détruite durant la Révolution française mais cachée dans la Cathédrale de Bayeux jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Elle est aujoud'hui considérée comme un véritable document d'histoire normand et anglais du XIe siècle. Une foule de détails, de personnages, de couleurs, de navires vikings et d'animaux imaginaires qui font revivre le Moyen-âge et nous en apprend beaucoup sur l'époque. La Tapisserie de Bayeux est inscrite depuis 2007 au registre Mémoire du monde par l'UNESCO.

Afin d'organiser votre séjour en Normandie ainsi que votre visite du centre Guillaume le Conquérent pour voir la Tapisserie de Bayeux, nous avons sélectionné pour vous quelques campings autour du site. Vous pouvez les découvrir en cliquant ici.

Tarifs 2017 : 7,50 €, tarif réduit : 5,50 €, scolaire et étudiants : 4 €, gratuit pour les - de 10 ans.

Horaires

  • du 28/01 au 28/02 et du 01/11 au 31/12 : 9h30 - 12h30 et 14h - 18h
  • du 01/03 au 31/10 : 9h - 18h30 (jusqu'à 19h de mai à août)

Coordonnées :

13, rue de Nesmond

14400 Bayeux

Tel. 02 31 51 25 50

 

 

 

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?