Forteresse Roque Saint Christophe

Située en Dordogne, sur la commune de Peyzac-le-Moustier, l'énorme falaise calcaire de La Roque Saint Christophe surplombe la Vézère.

Creusée de cavités où les premières traces d'habitation humaine remontent à 55 000 ans. Plus tard, ces abris ont été également très utiles pour se protéger des raids vikings ou des combats pendant la guerre de Cent Ans. Les terrasses que l'on observe sur cinq niveaux différents, et sur lesquelles on se balade actuellement, se sont creusées de manière naturelle avec la rivière et  le gel. Elles proposent aujoud'hui aux visiteurs un magnifique panorama sur la vallée. Cité puis forteresse au Moyen-âge, cette roche est l'un des hauts lieux d'histoire de la Dordogne. On y visite les habitations troglodytiques et on assiste à des animations expliquant la construction de la cité médiévale de la Roque Saint Christophe à même la falaise (atelier de levage des matériaux de construction). Sachez enfin, qu'elle est l'un des sites les plus visités de la Dordogne depuis quelques années.

Afin de préparer votre séjour en Dordogne ainsi que votre visite de la Roque Saint Christophe, nous avons sélectionné pour vous quelques campings que vous pouvez découvrir en cliquant simplement ici.

Ouvert toute l'année, de 10 h à 17 h en janvier, de 10 h à 18 h en février mars et d'octobre au 11 novembre, de 10 h à 17 h 30 du 12 novembre à la fin des vacances de Noël, de 10 h à 18 h 30 en avril mai juin et septembre, de 10 h à 20 h en juillet et août.

guichet fermé 45 mn avant la fermeture.

Tarifs 2017 : Adulte : 8,75 €, enfant (5 à 13 ans) : 5 €, etudiant ( - de 25 ans) : 6,50 €

Coordonnées :

La Roque Saint Christophe

24620 Peyzac-le-Moustier

Tél. 05 53 50 70 45

contact@roque-st-christophe.com

 

publié le : 26/05/2017

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?