Ecomusée de la Grande Lande

A Sabres, dans la région Nouvelle Aquitaine, L'Ecomusée de Marquèze plonge le visiteur au coeœur des Landes du XIXe siècle et en particulier, dans le monde agricole.

Créé par le Parc naturel régional des Landes de Gascogne en 1969, il avait pour but de transmettre un patrimoine, celui des Landes de Gascogne. C'est à l'époque l'un des tout premiers écomusées de France. Le berger, le laboureur, le meunier et le résinier font découvrir les habitats traditionnels, les outils, les techniques et le savoir-faire artisanal. Au milieu de la forêt, le site offre d'agréables balades au milieu des pins. La bonne idée est de rejoindre l'écomusée en petit train, à partir de la gare de Sabres. Ce dernier est constitué de trois sites, le quartier de Maquèze à Sabres, l'atelier de distillation de la résine de pin à Luxey et le site de la Graine de Forêt à Luxey. Des animations en saison sont proposées, musique gasconne, danse et partage du Pastis landais sont une excellente occasion de se retrouver en famille ou entre amis.

Afin d'organiser votre séjour dans les Landes ainsi que votre visite de l'Ecomusée de Marquèze, nous avons sélectionné quelques campings autour de la ville de Sabres. Vous pouvez les découvrir dès à présent.

Ouvert du 1er avril au 05 novembre.

Horaires :   Avril juin, semptembre et week-end de mai : 10 h à 18 h (fermeture du guichet à 16 h 40). Juillet et août : 10 h 19 h (fermeture du guichet à 17 h 20).

Tarifs 2017 : Adulte :13,50 €, enfant (5 à 18 ans) : 9 €, tarif réduit : 11 €, tarif famille : 38 ou 45 € (2 adultes + 2 ou 3 enfants). 

Coordonnées :

Ecomusée de Marquèze

Route de la Gare

40630 Sabres

Tél. 05 58 08 31 31

publié le : 12/05/2017

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?