Conques

L'abbaye Sainte-Foy de Conques est une étape célèbre des chemins de Compostelle. De style roman, l'abbaye a été principalement construite aux XIe et XIIe siècles.

 Seules les deux tours de façade ont été ajoutées au XIXe siècle. Son plan est caractéristique des églises accueillant des pèlerins : des chapelles rayonnantes abritant les reliques de saints, un déambulatoire et des bas-côtés pour faciliter la circulation de la foule. Sainte-Foy est renommée pour le tympan de l'entrée occidentale, chef-d'œoeuvre de la sculpture romane représentant le Jugement Dernier, d'après l'Evangile selon Saint Matthieu. Y apparaissent cent-vingt quatre personnages, affichés sur trois niveaux. Au centre, le Christ règne en majesté. A sa droite, les élus sont rassemblés au Paradis et à sa gauche, les damnés, en Enfer. Les sept pêchés capitaux y figurent également, mettant en garde les fidèles contre les tentations terrestres. Le tympan est remarquable pour la finesse de ses sculptures et le détail apporté aux personnages, notamment sur l'expression de leurs visages.

Un fabuleux trésor

A l'intérieur de l'abbaye, dans l'ancien réfectoire des moines, est gardé le Trésor de Conques. Il se compose de pièces d'orfèvrerie religieuse uniques en France avec pour pièce maîtresse, la statue reliquaire de Sainte-Foy, protectrice de l'établissement, garante de sa prospérité.

Afin d'organiser votre séjour dans l'Aveyron ainsi que votre visite de l'abbaye Sainte-Foy de Conques nous avons sélectionné pour vous quelques campings. Découvrez les en cliquant ici.

 

Ouvert de 7 h à 22 h ou 22 h 30 l'été.

Tarifs 2017 : Les visites guidées sont payantes : entre 4 et 6 € pour les adultes et 2 € pour les enfants.

Coordonnées :

Prieuré Sainte-Foy-de-Conques

12320 Conques

Tél. 05 65 69 85 12

 

 

 

publié le : 2/04/2017
par : Move publishing

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?