Châteaux de la Loire : au pays des Dames du temps jadis

Photos OC

Se balader en France s’apparente souvent à feuilleter les pages d’un livre d’histoire. S’il est une région qui illustre bien ce propos, c’est le Val de Loire. Sur moins de 300 km, cette région classée au patrimoine mondial de l’Unesco, vous propose un voyage à travers une des périodes les plus riches de l’histoire de France. Au grès des châteaux ou des villes que vous visiterez, vous croiserez François 1er, Catherine de Médicis, Diane de Poitiers, Léonard de Vinci, Ronsard, etc.

A l’évocation de « Châteaux de la Loire », les images d’une dizaine de châteaux tout au plus nous passent devant les yeux. Pourtant, sur les 300 km de ce que l’on a appelé « La Vallée des rois », le nombre de châteaux se chiffre… en centaines. C’est dire que les occasions de revenir seront nombreuses, d’autant qu’une trentaine de campings peuvent vous servir de camp de base. Comme vouloir parler de tous est une gageure. Pour cette raison, nous avons fit une petite sélection avec les plus célèbres, les plus représentatifs, les plus étonnants et… parce qu’il n’y a pas de raison… nos préférés.

Le plus célèbre : Chambord 

Plus qu’un monument, c’est une véritable icone dont il s’agit. En effet, dès qu’on parle de châteaux de la Loire, c’est le premier auquel on pense. D’un simple relais de chasse dans une zone de marais, François 1er a fait un palais quasi-pharaonique… dans lequel paradoxalement, il n’a quasiment jamais séjourné. Quelques chiffres suffisent à donner le vertige : 440 pièces, 800 chapiteaux, 15 escaliers, 32 km de murs. Il trône au milieu d’un parc de 5400 hectares. Sa construction a nécessité 220 000 tonnes de pierres et des milliers de pilotis de chêne sur lesquels il repose. Il possède 156 mètres de façade et mesure 56 mètres de haut. 1800 ouvriers ont travaillé durant plus de 40 ans et François 1er n’y a passé que… 40 nuits. Aujourd’hui, comme Versailles, il est connu dans le monde entier et accueille chaque année plus de 800 000 visiteurs. En 2017, il proposera des jardins entièrement remis à neuf.

Le plus magique – Chenonceau 

Ses arches enjambant le Cher sont célèbres dans le monde entier et en ont fait le deuxième monument le plus visité de France après le château de Versailles. Chenonceau, doit son incroyable beauté… aux femmes au point d’avoir été surnommé le « Château des Dames ». Il a été construit en 1513 par Katherine Briçonnet qui appartenait à la noblesse tourangelle, embelli successivement par Diane de Poitiers et Catherine de Médicis. Il fut sauvé de la rigueur de la Révolution par Madame Dupin, sorte de féministe avant l’heure et surtout femme d’esprit et personnalité du « Siècle des lumières ».

Le plus méconnu – Azay le Rideau 

Bâti sur une ile au milieu de l’Indre, le château d’Azay le Rideau, à défaut d’être un des plus emblématiques est assurément un de ceux qui mérite le plus le détour. Une fois que vous serez entré dans le parc et fait une halte devant… la « carte postale », vous savez la photo qui figure dans tous les livres, prenez le temps d’en faire le tour. Vous découvrirez alors un château d’Azay-Le-Rideau sous un angle totalement inhabituel, émergeant de la végétation, tel une surprise dans le paysage. Prenez ensuite le temps de vous promener dans le magnifique parc, sans buis à la française, sans allée tracées au cordeau et laissez le calme vous envahir.             

Le plus… dessiné – Cheverny 

Cheverny est devenu célèbre avant tout pour avoir servi de modèle à Hergé pour créer le château de Moulinsart du capitaine Haddock. D’ailleurs, outre la visite du parc et du château, une exposition permanente a été organisée dans les dépendances, « Les secrets de Moulinsart ». Tout au long d’une exposition interactive, découvrez ou redécouvrez l’univers de Tintin, le Trésor de Rackham de Rouge, les inventions du professeur Tournesol, etc.

Le plus… technique – Le Clos Lucé 

Plus qu’un véritable château, le Clos Lucé, autrefois appelé le Manoir du Cloux est situé en plein centre de la ville d’Amboise. Construit au 15e Siècle, il passe de mains en mains avant d’être acheté par Charles VIII qui en fera une résidence d’été des Rois de France jusqu’en 1516 où François 1er le mettra à la disposition de Léonard de Vinci. Ce dernier y passera les trois dernières années de sa vie. Il y mourra le 2 mai 1519. D’ailleurs, venir le visiter, cela revient à s’offrir un beau voyage au pays de ce génie. Vous découvrirez son dernier atelier. Dans le Parc ont été réalisées, d’après ses propres plans, les inventions les plus étonnantes.

Le plus chargé d’histoire – Blois 

Situé au cœur de la ville de Blois, le château Royal de Blois a été la résidence préférée des rois de France durant la Renaissance. Il est célèbre pour ses « mélanges architecturaux » qui vont du Moyen Age à la Renaissance et notamment pour son escalier monumental. Il est réalisé de telle manière que ceux qui montent ne peuvent croiser ceux qui descendent. Il est aussi célèbre pour les événements qui s’y sont déroulés comme la bénédiction de Jeanne d’Arc dans la chapelle du château, l’assassinat du Duc de Guise ou la mort de Marie de Médicis.

publié le : 19/04/2017

Découvrir l’offre campings

A lire aussi

24/04/2017
Le Lubéron ne se résume pas à l’image qu’on en a souvent donnée ces dernières années, à savoir une destination pour « Bobos parisiens en mal de villégiature… bio ». Le Lubéron c’est d’abord une région d’une richesse infinie qu’elle soit naturelle, architecturale, ou historique sans oublier un terroir à même de vous réserver quelques surprises.
21/04/2017
Si vous avez autour de la cinquantaine, vous avez surement dû rêver devant les images en noir et blanc du film d’Albert Lamorisse « Crin blanc ». Des images de vastes étendues couvertes de flamands roses au moment où les premières lueurs du jour envahissent la Camargue, vous ont peut-être donné des envies d’ailleurs. Pourquoi ne pas faire de ce rêve une réalité en venant passer vos vacances en Camargue. Suivez le guide