Château de Castelnaud 

Crédit photographique : Jean-Marie Laugery

 Situé en Dordogne sur la commune de Castelnaud-la-Chapelle, Le château fort de Castelnaud, a été classé au titre des "monuments historiques" en ocotobre 1980. Il est aujourd'hui consacré à l'art de la guerre au moyen-âge.

 Il se trouve en face du château de Beynac, avec lequel il était en conflit durant la Guerre de 100 Ans. Un premier château a été détruit durant les croisade des Albigeois, puis reconstruit au XIIIe siècle. Maquettes, équipements audio-visuel et reproduction de pièces d'artillerie sont exposés dans le musée du château. Ils présentent les moyens d'attaque et de défense qui existaient à l'époque médiévale. On peut également visiter les vestiges datant du XIIIe siècle, le donjon et la grosse tour du XIVe.

Pour vous permettre de visiter le chateau de Castelnaud dans les meilleurs conditions, nous vous proposons quelques camping autour du château. Pour les découvrir, veuillez cliquer ici

 

Ouvert toute l'année et tous les jours.

Horaires : 10 h à 18 h février, mars et octobre au 12 novembre.

               10 h à 19 h avril mai juin et septembre.

               9 h à 20 h en juillet et août.

               14 h à 17 h du 13 novembre à fin janvier.

Tarifs 2017 : Adulte : 9,80 €, enfant (10 à 17 ans) 4,90 €. Gratuit pour les - de 10 ans.

 

Coordonnées :

Château de Castelnaud

Musée de la guerre au Moyen-Âge

24250 Castelnaud-la-Chapelle

Tél. 05 53 31 30 00

 

publié le : 5/06/2017

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?