Abbaye de Gellone

A Saint-Guilhem-le-Désert, l'Abbaye bénédictine de Gellone, fondée en l'an 804 par Guillaume d'Orange, Comte de Toulouse, est une étape majeure du pèlerinage qui mène à Compostelle.

 Le Comte Guillaume (Guilhem en occitan) y repose aujourd'hui. On y trouve de précieuses reliques notamment un morceau de la Sainte Croix sur laquelle le Christ fut supplicié. Construite dans un style roman très épuré, l'Abbaye est un remarquable exemple du style Roman lombard. Haute de dix-huit mètres et large seulement de six mètres, la nef  donne à l'église un aspect étroit et élancé alors qu'elle est en même temps surprenante de simplicité . Le chœoeur et l'autel attirent le regard. A droite du chœoeur, on admire la relique de la Sainte Croix dont Charlemagne fit présent à Guillaume pour l'érection de l'abbaye. Chef d'oeuvre de l'art Romain et véritable objet de vénération, elle fait se déplacer chaque année des milliers de pèlerins. L'abbaye de Gellone est dominée par une architecture majestueuse et pure aux formes sobres et douces. Son élégance en fait l'un des plus beaux monuments du Languedoc. Elle est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO et est également classée au titre des monuments historiques.

Afin de d'organiser au mieux votre visite de la région Languedoc-Roussillon et celle de l'Abbaye de Gellone, nous avons sélectionné pour vous quelques campings autour de l'Abbaye. Pour les découvrir, cliquez ici

Ouvert toute l'année et tous les jours de 10 h à 18 h. Le cloitre est fermé en semaine de 12 h à 12 h 45 et le dimache et jours fériés de 11 h à 12 h 15.

Entrée libre.

 Abbaye de Gellone

2, Grand Chemin du Val de Gellone

34150 St-Guilhem-le-Desert

Tél. 04 67 57 58 83

 

publié le : 29/05/2017

A lire aussi

24/08/2017
Vous prévoyez de passer vos vacances en Vendée . Vous cherchez une visite sympa, pas trop longue et qui de surcroit vous permettra de faire un voyage de plus d’un siècle dans l’Histoire de France. A Saint Vincent sur Jard, faites une halte dans une longère vendéenne devant l’océan. Elle fut le dernier refuge d’un des très grands hommes du 19e et du 20e siècle, Clémenceau.
22/06/2017
Riesling, Sylvaner, Gewurztraminer, Pinot noir, Muscat, Saering, la seule évocation de ces noms suffit à faire briller les yeux et à exciter les papilles. Et s’ils devenaient l’occasion de découvrir une région, un terroir et une culture ?  Et si vous mettiez le cap à l’Est et vers la Route des vins d’Alsace ?