Traction d’une caravane : comment moins consommer ?

Flickr CC - Frédéric Bisson

Vous êtes sur le point de partir en vacances au camping et vous prévoyez de faire plusieurs centaines de kilomètres en voiture en tractant votre caravane, voici quelques conseils pour éviter de trop consommer d’essence.

Une bonne pression des pneus

Pour la sécurité comme pour réduire la consommation de carburant, il faut gonfler vos pneus ! Cela vaut pour la voiture tractrice et la caravane. Un pneu sous-gonflé augmente la surface sur le bitume (il peut alors surchauffer et éclater). N’hésitez pas à surgonfler légèrement (à froid), vous serez gagnants sur tous les tableaux. 2,6 bars par exemple est une bonne pression pour les pneus de la caravane.

Bien répartir la charge

La stabilité de la caravane a également son influence  sur la consommation : bien en appui sur la tractrice, elle « suit le mouvement » et n’engendre aucun louvoiement qui obligerait à freiner ou à rétrograder, puis à relancer le moteur pour la remise en ligne.*

Une meilleure valeur de couple

En sous-régime moteur, ne comptez pas faire des économies de carburant. Certains moteurs, particulièrement souples, permettent une belle plage d’utilisation, mais si votre vitesse baisse franchement, mieux vaut rétrograder pour retrouver un régime proche de la meilleure valeur de couple. Ce conseil vaut tout autant dans les accélérations. Faites en sorte de passer le rapport supérieur de manière à ce que vous vous retrouviez, au changement de vitesse, dans les valeurs de couple maxi du véhicule.

Adapter sa conduite

Adapter sa conduite au trafic vaut pour tous, en toutes circonstances. En traction, les distances d’arrêt s’allongent et les phrases de relances de l’ensemble attelé sont très gourmandes en carburant. Voir de loin qu’un ralentissement se produit, c’est anticiper en levant immédiatement le pied de l’accélérateur pour laisser le frein à moteur agir (consommation nulle durant cette phase)et éventuellement repartir directement de la phase de roulage afin de moins solliciter le moteur en accélération. Respectez donc d’importantes distances de sécurité avec le véhicule qui vous précède et roulez « cool », vous passerez moins à la pompe.

En cas de vent, quittez l’autoroute

Avec une caravane, les zones venteuses sont toujours un danger. Quitte à être obligé de ralentir pour préserver votre sécurité, si le vent est fort, sortez de l’autoroute pour poursuivre par la nationale (souvent moins exposée aux rafales). Vous consommerez moins et éviterez aussi les tarifs exorbitants de la classe 2. Sachez qu’avec un de trois quarts face, vous pouvez surconsommer de l’ordre de 20 à 25%.

publié le : 13/11/2014

A lire aussi

23/09/2016
Dans les campings, il y a ceux qui considèrent que les vacances, c’est fait pour ne rien faire. Il y en a d’autres qui pensent que les congés sont une bonne occasion de se remettre en forme pour se vider la tête voire, pour les plus acharnés, de se sculpter un corps de rêve… ou tout au moins de commencer. Ça tombe bien, les campings, surtout les plus haut de gamme, ont pensé à vous en mettant à votre disposition, matériels et personnels.
14/09/2016
Il parait que les clichés ont la vie dure, et, de ce point de vue, le camping est un très bon exemple. Quand on réserve pour la première fois, les questions qu’on se pose à propos de ce mode de loisirs sont souvent liées aux idées reçues véhiculées. Pourtant les choses ont bien changé, la preuve !