Mobile-Home, Chalet, Bungalow : quelle location choisir en camping ? 

Différents types de locations sont possibles en camping. D'abord le mobile-home, mais aussi d'autres formules comme le chalet ou le bungalow toilé.

> Le mobile-home : la loi du nombre

Cet hébergement –dit « mobile » car il dispose d'un châssis sur roues- est de loin le plus répandu dans les campings. Le mobile-home, qui a beaucoup évolué ces dernières années, se caractérise le plus souvent par un revêtement extérieur vinyle, une toiture deux pentes imitant la tuile et des volets décoratifs. De quoi lui donner la parfaite allure d'une maisonnette, ce qui amène quelques terrains à le rebaptiser également parfois « cottage ». Dans la plupart des cas, une terrasse (couverte ou non) y est accolée.

L'agencement intérieur, lui, est composé d'un espace cuisine, d'un salon/coin repas, d'une, deux voire trois chambres, d'une salle d'eau avec, ou non, des wc séparés.

Sachez aussi à la réservation que qu'un modèle pour quatre ne signifie pas forcément qu'il dispose deux chambres. Celui-ci peut en effet se contenter d'une seule chambre et d'un canapé-lit dans le séjour. Reste que dans la majorité des hébergements locatifs, on trouve deux chambres : une avec un lit double et une chambre avec deux lits simples pour les enfants. Quant au séjour, il est fréquemment équipé d'un canapé-lit. On parle alors d'un mobile-home 4-6 couchages. Pour votre confort, si vous êtes six, il est préférable d'opter pour une location avec trois chambres. Depuis quelques années, en effet, les campings ont décidé d'investir dans ce type d'hébergement pour répondre, entre autres, aux besoins des familles avec trois enfants. Et aux familles recomposées.

A la réservation, n'hésitez pas à demander l'âge du modèle que l'on vous loue. Un mobile-home de plus de dix ans avec un toit plat ne peut être loué au même prix qu'une location récente. Et puis, avouons-le, c'est moins confortable, et esthétiquement… c'est moche.

 

> Le chalet : un standing supérieur

Appelé aussi parfois HLL (habitation légère de loisirs), le chalet ressemble à s'y méprendre à une petite maison en bois couverte d'un toit en tuiles. Sa surface varie entre 25 et 40 m². Considéré comme étant d'un standing supérieur au mobile-home, le chalet est fabriqué avec des matériaux traditionnels afin de s'intégrer au mieux dans le paysage, et surclasse même souvent le mobile-home en termes d'équipement intérieur. Mais ce n'est pas une généralité ! De fait, son prix à la location peut aussi être bien plus élevé…

Comme pour le mobile-home, la notion de modèle 4-6 places se traduit par la présence de deux chambres et d'un canapé convertible dans le salon. Bien sûr, le chalet, dispose lui aussi d'un grand séjour comprenant une cuisine ouverte sur le salon/coin repas. Cet hébergement profite par ailleurs, d'une terrasse couverte comprise dans sa surface globale.

 

> Le bungalow : en toile et sans toilette

Ce terme est parfois galvaudé et employé pour parler du chalet et plus généralement des locations en camping. Néanmoins, en hôtellerie de plein air, le bungalow est une grande tente carrée robuste d'environ 20 m². Elle est dotée d'un plancher. Son agencement intérieur se matérialise avec deux chambres séparées avec des lits, un séjour/kitchenette. Sans salle d'eau ni WC, le bungalow est donc plus proche de l'esprit camping car il oblige ses occupants à se rendre au bloc sanitaire du terrain. Un bon compromis entre le camping classique et la location.

 

A lire aussi

23/09/2016
Dans les campings, il y a ceux qui considèrent que les vacances, c’est fait pour ne rien faire. Il y en a d’autres qui pensent que les congés sont une bonne occasion de se remettre en forme pour se vider la tête voire, pour les plus acharnés, de se sculpter un corps de rêve… ou tout au moins de commencer. Ça tombe bien, les campings, surtout les plus haut de gamme, ont pensé à vous en mettant à votre disposition, matériels et personnels.
14/09/2016
Il parait que les clichés ont la vie dure, et, de ce point de vue, le camping est un très bon exemple. Quand on réserve pour la première fois, les questions qu’on se pose à propos de ce mode de loisirs sont souvent liées aux idées reçues véhiculées. Pourtant les choses ont bien changé, la preuve !