Vacances en camping – une grande claque aux idées reçues

Photo Oso

Même si ce mode de vacance a énormément évolué en quelques années, de nombreuses idées continuent à circuler à propos du camping. C’est l’occasion de passer en revue et de battre en brèche les plus fréquentes.

1 – Le Camping c’est démodé – Faux !

En quelques années, l’hôtellerie de plein air a su se remettre totalement en question pour se moderniser totalement que ce soit au niveau des équipements comme des espaces aquatiques quasi pharaoniques, des sanitaires éco-responsables, des hébergements derniers cri avec tout le confort possible jusqu’à des lave-vaisselles, des activités dans l’air du temps, des hébergements faisant appel à la domotique, etc…

2 -  Le camping c’est pour les vieux – Archi faux !

Il suffit de se promener dans les allées d’un camping durant la saison pour se convaincre du contraire. 60 % des campeurs ont entre 25 et 50 ans. Le camping aujourd’hui s’adresse à toute la famille avec pour chaque tranche d’âge des équipements (aires de jeux pour les petits… espace bien être pour les grands par exemple), des activités avec club-enfants pour les uns et excursions pour les autres, etc.

3 – Le Camping est le mode de vacances le plus économique – Vrai… et Faux !

C’est vrai parce que traditionnellement,  le camping ouvre ses portes à une clientèle à pouvoir d’achat limité que ce soit sous la tente ou en mobile-home grâce notamment aux « bons Vacaf » (Bons vacances de la Caf) qui permet de financer tout ou partie du séjour. Mais c’est faux parce que le prix en pleine saison de certains hébergements haut de gammes avec des prestations de la même eau dans certains établissements 5*, se rapprochent de celui d’une petite location les pieds dans l’eau en pleine saison.

4 – Le Camping, ce n’est pas confortable – Faux !

Les campings actuels n’ont rien de spartiate et le mot d’ordre pourrait être justement « confort à tous les niveaux ». Dans les locatifs, le niveau de confort est comparable à celui que vous pourriez avoir à la maison (lits avec sommiers à lattes, isolation thermique et phonique, chauffage, télévision, vraies cuisines, salle d’eau avec douche, eau chaude, etc). De même, les clients ont désormais droit à des sanitaires chauffés avec de vastes cabines individuelles (voire familiale pour certain) avec eau chaude quasiment à discrétion, etc.

5 – En camping, on voit toujours les mêmes têtes – Faux !

Les campeurs qui retournent  dans le même camping depuis des dizaines d’années sur le même emplacement ne sont pas qu’une légende mais de constituent qu’une très faible proportion (à peine plus de 10 %). La grande majorité des campeurs changent d’air régulièrement voire pour certains d’entre eux choisissent un nouvel établissement tous les ans.

6 – En camping, on n’est jamais au calme – Faux !

Dans la très grande majorité des campings, les parties hébergements (emplacements campings et locatifs) et lieux de vie comme l’espace aquatique, les aires de jeux et les commerces, sont très nettement séparées et les gestionnaires de campings font de très gros efforts pour que le calme des clients soit préservé et ce, quelle que soit la taille de l’établissement. Cela passe par exemple par des emplacements nettement séparée par des haies qui coupent le bruit, par des heures limites pour les animations, par des niveaux sonores maxi, etc. Au-delà, rien ne vous empêche au moment de la réservation de privilégier les campings qui jouent la carte nature et qui font du calme un de leurs arguments commercial forts.

7 – Le camping c’est ennuyeux – Archi-faux !

Espaces aquatique plus ou moins sophistiqués, espaces bien êtres, aires de jeux, terrains multisports, activités en tous genres, programme d’animation plus ou moins copieux, conseils de visites ou d’excursion, etc. Tous les campings ont largement de quoi vous occuper, quel que soit votre âge, vos gouts, etc.

8 – En camping, on mange mal – Faux !

Il est loin le temps où la restauration dans les campings se limitait à une barquette de frites plus ou moins grasses surmontée d’une saucisse plus ou moins cuite. Dans les campings qui proposent un service de restauration, sur place ou à emporter font de très gros efforts en matière de qualité.  Sur les carte, on trouve le plus souvent des pizzas fréquemment faites maisons, des poulets frites, des plats cuisinés. Certains établissements se fournissent chez des producteurs, pour faire découvrir un patrimoine culinaire local souvent riche… on est en France quand même !

9 – En camping, l’entretien laisse à désirer – Faux !

Aujourd’hui, pas un établissement sérieux ne se permettrait de faire des impasses en matière d’entretien, gazon pas tondu régulièrement, haies pas taillées, hébergements pas nettoyés à fond entre chaque client. Les sanitaires sont nettoyés en permanence, des équipes dédiées y passant plusieurs fois par jour en dehors du grand ménage du matin. Dans le cas contraire, au mieux, le camping fautif se ferait « descendre en flamme » sur les réseaux sociaux.

10 – En camping, les hébergements se ressemblent tous – Faux !

Il suffit que vous alliez sur le moindre site de réservation (TO, Camping, etc) pour vous rendre compte qu’il n’en n’est rien. Du petit mobile-home pour deux au « trois chambres et deux salles d’eau » pour une famille recomposée, en passant par tous les modèles de chalets ou de lodge disponibles sur le marché, vous trouverez forcément le vôtre.

Fecha de publicación : 20/06/2016
Autor : Olivier Cottier